Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Et marquer ce but contre Sunderland...

Le chat noir a encore frappé la rédaction, alors que la ''légende'' Eric Cantona fêtait son anniversaire il y a de ça quelques jours, l'ex King de Manchester s'est encore une fois fait remarquer par des propos polémiques concernant la non sélection de Benzema et de Ben Arfa. Selon Canto', DD les aurait mis à l'écart par simple racisme, et il va encore plus loin lorsqu'il considère que le racisme du sélectionneur découlerait de ses origines Franco-françaises... le nom de famille''Deschamps c'est sûr, on peut difficilement trouver plus franchouillard, et oui ce nom sent bon le vin rouge et la baguette mais ne nous arrêtons pas là.

Si on s'en tient donc à une logique Cantoniesque et qu'on la transpose sur le plan national, les Durand ne peuvent pas piffrer les El Bakri et les Chouafni ont du souci à se faire avec les Martin... C'est totalement con et racoleur, oui il existe un racisme primaire en France, oui c'est indéniable, mais par ses raccourcis d'analyse et de généralisation, on finit par dire des conneries plus grosses que soi.

A travers ses propos, Cantona essaie juste de montrer au monde qu'il est encore là et essaie d'exister, tel Voldemort buvant le sang de licorne pour perdurer. Sur un plan psychiatrique, c'est un cas d'école dans lequel il transpose les situations de Benzema et de Ben Arfa à la sienne quand il avait été écarté de la sélection nationale par différents sélectionneurs, les similitudes sont nombreuses. Je reprendrai pour finir le tweet plutôt véridique de Daniel Riolo, Cantona finalement c'est juste un beauf que l'on a trop vite installé au rang d'intellectuel, tout ça à cause de sa gouaille et de sa barbe...

Gui

Partager cet article

Repost 0