Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'heure du bilan: l'Italie 1/5

​Les coupes nationales sont en train de rendre progressivement leur verdict, mais les championnats européens ont pris fin le week-end dernier (sauf bien sûr ceux d'Europe du Nord, mais ça, on n'allait quand même pas faire un article là-dessus). C'est donc l'heure du bilan, et bien loin des récompenses et distinctions officielles, la rédaction de "Foot en train" a décidé de se mouiller et de donner son propre avis. Comme je suis arrivé dernier pour le brainstorming (pour lequel nous étions nombreux, vous l'imaginez), j'ai dû me contenter des restes... Sans plus tarder, je vous propose de nous replonger dans le championnat italien de cette année et de décerner les prestigieux prix de la rédaction.

L'équipe de l'année: la Juventus Turin

Alors d'accord, c'est un petit peu facile, car c'est l'équipe qui remporte le championnat 2015-2016. L'effectif est fourni et de qualité, c'est vrai. Mais en y regardant de plus près, les Bianconeri ont réalisé quelque chose de très fort. Ils s'adjugent ainsi leur cinquième sacre consécutif, ainsi qu'un deuxième doublé coupe-championnat consécutif. Tout ça en ayant perdu dans leur entrejeu le maître Andrea Pirlo et l'omniprésent Arturo Vidal, architectes majeurs du collectif turinois, partis à l'intersaison. N'oublions pas que la Juventus avait assez mal débuté sa saison, ne prenant les commandes que lors de la 25ème journée. On peut se demander si les hommes de Massimiliano Allegri n'avaient finalement pas envie d'installer un faux suspense, de faire croire que la lutte allait être serrée, tant ils ont fondu sur Naples, comme un aigle sur un campagnol. On n'a finalement jamais douté, comme lorsque l'on regarde un film policier: la future victime qui court est toujours rattrapée par le tueur qui marche à grands pas. ​Même si ce titre était quand même dans les tuyaux en début de saison, on se doit toujours de respecter une Vieille Dame et de lui rendre hommage.

Le joueur de l'année: Gonzalo Higuain

​En inscrivant 36 buts en championnat, le plus argentin des Bretons s'en adjuge le titre de meilleur buteur, avec 17 longueurs d'avance sur le deuxième au classement. Il efface ainsi les statistiques de Diego Maradona puis d'Edinson Cavani pour devenir le meilleur buteur napolitain sur une saison. Par la même occasion il détient désormais le record de buts marqués en Serie A sur une saison. Ce n'est pas Zlatan qui aurait fait ça en Ligue 1...

La révélation de l'année: Paulo Dybala

Il avait la lourde tâche de faire oublier son compatriote Carlos Tevez du côté de la Juventus. Acheté 40 millions d'euros à Palerme l'été dernier, le jeune attaquant a su répondre aux attentes. Déjà, il a une tête plus sympa, et en plus, il est l'auteur de 19 buts sur la saison, ce qui le place deuxième au classement des buteurs. Pari réussi pour celui qui a connu par la même occasion ses premières sélections pour la sélection argentine.

La déception de l'année: l'AC Milan

Une septième place en championnat, une défaite en finale de Coupe d'Italie face à la Juventus malgré un bon match, et les Rossoneri ne goûteront de nouveau pas à l'Europe la saison prochaine. C'est la troisième année consécutive, et ça crève le cœur, tant on connaît le passé glorieux de cette institution.

La belle histoire de l'année: Gianluigi Buffon

Le prix Christian Jeanpierre, comme nous l'avons rebaptisé, est attribué à un vieux briscard, Gianluigi Buffon. Si un record a été battu devant, comme nous l'avons vu précédemment, il en est également un qui est tombé cette saison: celui de l'invincibilité d'un gardien de but dans le championnat italien. 973 minutes sans encaisser le moindre petit but, le mec c'est pas un bouffon.

Le match de l'année: Juventus Turin - Naples

Musique de suspense s'il vous plaît. On joue la 25ème journée. Naples est leader du championnat et se déplace au Juventus Stadium. La suite vous la connaissez, si vous avez lu le début de cet article. C'est à l'issue de cette rencontre que les hommes d'Allegri chipent la première place à leurs adversaires du soir, pour ne plus la lâcher. Le score est de 1 à 0, grâce à un but de Simone Zaza à la 88ème minute, après un match verrouillé.

L'entraîneur de l'année: Eusebio di Francesco

Parce qu'il n'y avait pas que la Juventus Turin et Naples cette saison. Lui, c'est l'entraîneur de l'US Sassuolo. le club d'une ville d'à peine plus de 40 000 âmes que je vous mets au défi de placer sur la carte de l'Italie. Dès son arrivée au club il y a 4 ans, il remporte le titre de champion de deuxième division et le fait accéder pour la première fois de son histoire en Serie A. Sixièmes du championnat cette saison, les verts et blancs se qualifient cette fois pour la Ligue Europa, à la faveur d'une victoire de la Juventus Turin en Coupe d'Italie.

Le 11 type de l'année: Gianluigi Buffon - Alessandro Florenzi - Andrea Barzagli -Leonardo Bonucci - Patrice Evra - Radja Nainggolan - Paul Pogba - Miralem Pjanic - Lorenzo Insigne - Paulo Dybala - Gonzalo Higuain

Les trois équipes de tête y sont représentées, avec une défense de seniors (c'est politiquement correct), un milieu explosif et une attaque efficace qui assure encore de beaux jours à la sélection argentine.

Cam

Partager cet article

Repost 0