Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai vécu Roumanie - Albanie

L'expérience d'une vie, le rêve de tout un chacun exaucé... Bref, ce week-end j'ai eu la chance et l'honneur d'assister à un des matchs de l'UEFA EURO 2016, certainement l'une des plus belles affiches de ce tournoi : Roumanie – Albanie au Parc OL de Lyon ou plutôt de Décines-Charpieu, situé à 12km de la place Bellecour.

Ma journée commence à 6h du mat', direction la porte d'Orléans pour choper un covoit' plutôt sympathique en compagnie de trois jeunes, qui tout comme moi avaient bien fêté leur samedi soir et dont deux allaient vivre eux aussi l'expérience ultime au stade. Bref, tout le monde roupillait, personne n'a décroché un mot durant un trajet qui s'est déroulé sans encombre, quelques petits bouchons sur la fin, mais je ne fus pas surpris ils l'avaient annoncé sur Point Route la veille. Le code une fois donné, je quitte la voiture en plein cœur du IIe arrondissement à proximité de Perrache, direction la place Bellecour qui abrite la Fanzone et de nombreux supporters, essentiellement Albanais... Je m'installe au DoMac attendant mon cher collègue Cam qui avait profité de l'occasion pour rejoindre sa famille lyonnaise le temps d'un week-end, lui qui ces derniers temps se rendait plutôt au cœur du Sud-ouest et ses terres d'ovalie. On se retrouve à la République pour attaquer une première binouse, les albanais sont en feu, peut-être même plus que Will Grigg, Lyon se transforme en Tirana l'espace d'un dimanche, le rouge est omniprésent, la minorité roumaine reste visible mais jusque là muette. On se balade dans la ville, pause Fnac pour charger le smartphone, deuxième binouse, c'est un bras en moins qu'on retrouve des supporters anglais devant le King Robin qui assurent le spectacle, multipliant chants à la gloire de leur beau pays nous donnant également une bonne leçon avec nos médiocres ''Qui ne saute pas n'est pas français !!'' et ''Allez les bleus''.

On prend ensuite la voiture pour rejoindre la terre promise, petit arrêt pipi qui s'impose puis on se laisse porter par le Tom-Tom traversant la banlieue lyonnaise et ses merveilles... Un flic nous indique que les parkings du stade ne sont pas accessibles, mais que cependant un centre commercial à proximité est dispo pour le stationnement ; un peu bizarre et aléatoire comme stationnement quand on connaît la dimension sécuritaire que l'on veut véhiculer à travers cet Euro. Passés par les contrôles de routine, après avoir franchi une sorte de No Man's land, nous voici dans l'antre, le petit frère de Gerland est magnifique, l'acoustique formidable et une fois encore l'Albanie domine à l'applaudimètre.

L'avant-match est animé par Dj Seinz qui a la bonne idée de passer Dragostea din Tei, certainement un hommage à nos amis roumains. La cérémonie d'ouverture est quant à elle assurée par les CM1-CM2 de l'école Jules Ferry de Villeurbanne accompagnés par un medley de notre David national. Aucun couac à souligner, les maillots s'agitent, les hymnes se chantent, le coup d'envoi est donné. Le match est dans un premier temps dominé par les Roumains qui baissent petit à petit le rythme, bouffés certainement par l'ambiance et la ferveur albanaise : ''Kuq e zi, ohé ohé'', les supporters sont bouillants limite relous, coiffés de leur petite capote blanche pour la plupart... A la 43e Sadiku profite d'une boulette du portier roumain, sortie identique à celle de Giroud, contre la France, le score en restera là, les Albanais communient avec leur public à la fin du match, peut-être qualifiés pour la suite de la compétition. Nous on se casse direction Montpellier, enfin presque, 2h d'attente pour sortir de ce Leclerc décidément inadapté pour accueillir tous les spectateurs véhiculés. La route fut rapide, arrivés tranquillement pour un petit dodo en bord de mer.

Gui

Partager cet article

Repost 0