Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J11 Résumé

Russie 0 - 3 Pays de Galles (Stadium de Toulouse)

Buts : Ramsey 11', Taylor 20', Bale 67'

  • Après le fiasco du mondial 2014, ​les Russes ont cette fois-ci connu la Berezina. Battus par les Slovaques lors du deuxième match, les hommes du sosie slave de Jean Fernandez ont été ridicules face à des Gallois trop rapides. Gareth Bale s'est amusé, et plus généralement tous les dragons offensifs, qui ont su profiter des cratères laissés par une défense totalement lunaire. On avait l'impression de voir la défense des CE2 de l'école Victor Hugo, agglutinée autour du porteur de balle. En résumé, la Russie ne nous manquera certainement pas, elle qui a produit le jeu le plus pauvre de l'Euro et dont le capital sympathie des supporters est tombé au-dessous de la côte de popularité de notre président. C'est dire. On rappelle juste que dans deux ans, cette fabuleuse sélection organisera la Coupe du Monde, et on peut se risquer à dire que seule la corruption pourra alors les sauver...

Slovaquie 0 - 0 Angleterre (Stade Geoffroy Guichard de Saint-Etienne)

  • Dans un stade maudit pour les Anglais (cf le huitième de 98 contre l'Argentine), devait se jouer leur première place. L'enjeu est grand pour éviter une partie de tableau où sont présentes toutes les grosses nations. Et évidemment l'Angleterre a raté cette occasion d'avoir la route dégagée et va se retrouver en difficulté comme à chaque fois. L'influence d'Arsenal on peut dire. Pourtant c'est pas faute d'avoir essayé avec un jeu toujours aussi offensif et des attaquants alignés à la pelle. Mais Vardy ou Sturridge ont souvent été maladroits et n'ont jamais pu percer la solide défense tchèque. L'Angleterre a même frôlé la catastrophe quand Smalling a fait une très mauvaise remise de la poitrine à son gardien, heureusement sans conséquence. La traditionnelle boulette anglaise de compétition arrivera donc au prochain match.

​Flo

Partager cet article

Repost 0