Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gold Trafford...
Gold Trafford...

120 000 000€,

  • Le prix d'un joueur vraiment pas indispensable... mauvaise pioche? Paul Pogba est un milieu relayeur d'un bon niveau mais il ne faut pas se leurrer, il ne sera jamais un top player mondial. Il l'a encore une fois prouvé par ses absences lors du derby contre City, un des matchs les plus importants de la saison en BPL désormais, un des matchs sur lesquels il doit être indiscutable, voire décisif... Le choc entre les Citizens et les Red devils a tourné à l'avantage des joueurs de Pep Guardiola qui ont su rapidement s'approprier le style de jeu du catalan. De son côté, le jeu de Paul Pogba est à la fois compliqué et nonchalant (on a un peu l'impression de se répéter...) Il claque et enchaîne les gestes inutiles tel un joueur de FIFA un peu relou qui veut montrer qu'il sait appuyer sur L2 et tourner le joystick droit en même temps avec son gardien OKLM, sans menace adverse. La pioche démontre petit à petit que sa progression est arrêtée, il n'est plus en âge d'être un espoir et on doute de plus en plus d'une remise en question attendue mais qui n'arrivera probablement jamais. Pendant ce temps, du côté de Turin on va vite se rendre compte qu'on peut très bien faire sans lui et qu'avec le montant de son transfert on trouvera moins cher et plus utile pour l'équipe.

  • Là où Mr DAB rayonne, c'est sur le plan marketing. Il brille par ces apparitions sur les réseaux sociaux sur lesquels il présente régulièrement ses coiffures plus ridicules les unes que les autres (Vivement des lives sur Périscope!), grand ambassadeur de la marque aux trois bandes, acteur principal de la campagne publicitaire BLAH BLAH avec laquelle il va pouvoir continuer à suivre les leaders (de loin...). On se demande ce qu'il fout aux côtés de Messi et Suarez qui eux, de leur côté n'ont carrément plus rien à prouver.

  • Paul Pogba est totally Swag 2016, année dans laquelle l'existentialisme est exacerbé par les followers, les ''skills'', les célébrations de but, L'image d'un absolu et d'une pureté technique qui prédominent sur un jeu de bonhomme un peu sale et crado, car Paul Pogba s'il sait s'énerver sur des décisions arbitrales ou des joueurs qui lui ont un peu fait bobo, n'a pas encore prouvé à Manchester qu'il était un Homme, à l'image de ces illustres prédécesseurs: Paul Scholes, Roy Keane. Sir Alex Ferguson est bien loin désormais...

Gui

Partager cet article

Repost 0