Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PSG - Arsenal, el Mata Dort?

PARIS 1-1 LONDRES

Tout était pourtant si bien parti, A la première minute de jeu, une action collective étincelante dans laquelle le football paraît tellement simple, centre d'Aurier et Cavani cadre sa tête, Paris mène 1-0, Paris a lancé sa saison, Emery n'est pas un tocard, Matuidi côté gauche,quelle idée de génie!! Petit à petit, pourtant les minutes défilent et les chances de marquer s'amenuisent. Certes on est en septembre, mais Edi a oublié qu'il jouait à Paris, pas à Bordeaux et que les vendanges ici ne durent que quelques heures, (juste pour le folklore) pas pendant un mois.

Il est le seul dans l'effectif titulaire à avoir ce statut de buteur, c'est pour le moment un sacré handicap pour le PSG car mentalement, on sent qu'il a encore du mal malgré cette ouverture du score, il fait les bons appels, il se bat et est souvent bien placé mais il lui manque l'instinct du tueur qui lui fait défaut depuis qu'il est arrivé, le spectre de Zlatan plane sur le Parc des Princes. Le reste de l'équipe est tout aussi décevant, c'est explosif, oui ça part dans tous les sens, le pressing est efficace mais la construction ensuite est tellement désordonnée et trop compliquée, à l'inverse de leur unique but.

Ce qui devait arriver arriva en deuxième mi-temps, sur l'une de leurs rares actions offensives et suite à l'entrée d'un Thiago Motta qui a carrément niqué tout l'impact physique au milieu, Arsenal marque: une frappe stoppée dans un premier temps par Areola qui a le malheur de se retrouver dans les pieds d'Alexis, la sentence est irrévocable, et BIM 1 partout, balle au centre.

Symboliquement, l'entrée de Thiago Motta représente tout le mauvais coaching proposé par Emery depuis le début de la saison et ça s'est encore vu dans ce match. Matuidi, ailier gauche c'est percutant mais limité techniquement, l'entrée en jeu de Pastore est bien trop tardive, avec un vrai joueur offensif en plus, le PSG aurait pu creuser l'écart. L'entrée de Thiago Motta est discutable, il est fini, on l'a encore vu, en contraste avec l'apport physique de plus en plus important que constitue Rabiot qui avale les KM et qui pèse dans le game au milieu, bonne entente avec Krychowiak.

L'entrée de Meunier? Je ne sais pas, je ne vois pas pourquoi, sur un malentendu un centre d'Aurier et ça peut finir au fond. Cavani doit clairement être sorti à la 60e pour laisser sa place, il avait alors usé toutes ses munitions.

Fin de match houleuse, Verratti et Giroud expulsés, la nouvelle contre performance du PSG est actée, Emery a encore du boulot, à lui et son équipe de se remettre en question.

Gui

Partager cet article

Repost 0